was successfully added to your cart.

Visite atelier artiste Grenoble Thierry Lambert

Samedi 7 novembre je suis allé en visite à l’atelier d’artiste de Thierry Lambert. Pardon, anamourtiste. Il y a un déjà du temps que je le connais mais je ne connaissais pas son travail sinon par carte postales ou photos sur Internet. C’était donc l’occasion de mieux connaître l’homme également.

Thierry habite à Saint Hilaire du Rosier à 60km de Grenoble. Il vit dans la maison familiale. Son père avait une entreprise travaillant le bois, qui venait des haut du Vercors à 35km. A l’époque il y avait 5 entreprises qui faisait travailler 150 ouvriers et autant de familles.

Son père était peintre amateur et Thierry conserve les tableaux dans l’ancien bureau indiqué « direction » !

Comme beaucoup (tous ?) de petits garçons regardait des films de cowboys. Mais dans ces films, les indiens se font castagner et souvent tuer. Thierry a fini par trouver ça très injuste et il est parti dans les livres se renseigner sur ces fichus indiens. Il a découvert une culture, un monde qui l’a fasciné au point qu’aujourd’hui encore cette culture nourri son travail.

Les indiens d’Amérique du Nord ont une mythologie riche peuplée d’êtres que seuls les shamans peuvent rencontrer. Le fameux Geronimo connaissait tout ça.

Dans les steppes de Tuva, suivant qu’il utilise le tambour ou la guimbarde, le shaman est dit à cheval ou à pied. Thierry n’est pas à cheval, pas même sur les principes. Si un petit détour musical par la Mongolie, origine des indiens d’Amérique vous tente, je vous conseille Sainkho Namtchylak en version moderne et en version un peu plus traditionnelle.

Donc, Thierry peint des serpents telluriques, des shamans, des femmes-papillon et d’autres choses qu’il vous faudra découvrir.

 

Au moment de faire des études, Thierry a choisi les beaux-arts, à Aix et Lyon.

Après quelques petits boulots, il a travaillé pour Marc Pessin pour la gravure. Un artiste installé en Chartreuse, qui a travaillé avec les plus grands. Une formation dure, exigente mais de haut niveau. Thierry fait d’ailleurs encore de la gravure.

Quand nous voyons l’écriture de Thierry il semble évident qu’elle a été élaborée pour ses tableaux et ses livres d’artistes. C’est en fait son écriture habituelle qu’il a modelée sous l’influence des travaux de Cocteau.

Arthésée a réalisé un DVD sur Thierry Lambert dont la bande annonce est accessible ainsi qu’un premier extrait ainsi qu’un second.

La maison est remplie d’oeuvres dans toutes les pièces et sur chacun des 3 niveaux. Heureusement, aucun déménagement n’est programmé !…

 

Thierry pratique beaucoup le livre d’artiste, essentiellement en collaboration. Il se charge tantôt des peintures, tantôt des textes. Il travaille depuis de très nombreuses années avec le poète bien connu Michel Butor. Et comme le monde est petit, Butor a travaillé avec l’imprimeur Æncrages & Co qui fait un travail d’exception.

C’est une grande activité de Thierry qui en fait parfois en deux exemplaires juste pour faire un échange avec un peintre ou un poète. Il y en a partout dans la maison et de tous les formats.

Un atelier d’artiste est généralement très en désordre, c’est une manière de travailler, c’est également une image de marque !

Chez Thierry il y a des oeuvres partout, par terre, sur les tables, sur les meubles, dans les tiroirs. Mais ne vous y trompez pas, tout est classé, tout est en ordre et  Thierry sait exactement où est chaque chose. Les pastels gras sont dans leurs boites, aucun ne traine.

A une époque il utilisait des feutres, mais même avec des feutres haut de gamme les couleurs finissent par passer. Il utilise maintenant des pastels gras. Pour le détour initial c’est le V ball de Pilot, celui que j’utilise au bureau. C’est vrai que la qualité est excellente et que l’encre tiens très bien.

Pour les livres d’artiste ou les timbres, rien ne se perd. Thierry conserve tous les papiers, les cartons qui lui tombent sous la main. Ce ne sont pas de simple objets, ils ont déjà vécu auprès des humains.

Actuellement, vous pouvez voir les oeuvres de Thierry à Kaliningrad. D’accord c’est un peu loin, mais la vodka y est meilleure qu’ici.

Si vous n’avez pas le temps, qu’à cela ne tienne, il prévoit d’exposer en Chine.

A suivre donc…

Visite atelier artiste Grenoble Thierry Lambert

Visite atelier artiste Grenoble Thierry Lambert

Visite atelier artiste Grenoble Thierry Lambert

Je veux m'exprimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.