was successfully added to your cart.

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice

Elle est Hanna Chroboczek peintre, dessinatrice mais fait encore bien d’autres choses. Elle n’est pourtant pas issue d’une famille d’artistes.
Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice est née en Pologne, dans les environs de Gdańsk et de ses chantiers navals. Ville où s’est créé le syndicat Solidarność.

La Pologne est un pays très catholique. Tout comme me le disait Petrus quelques jours plus tôt, Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice voyait l’église comme un musée dès toute petite, vers 3-4 ans. Vers 6 ans, elle a commencé à dessiner au crayon (c’est moins cher que la peinture) et dès ce moment, elle a décidé qu’elle serait peintre. Cette idée ne l’a pas quittée. Hanna me précise qu’elle n’aime pas les règles. A-t-elle trouvé dans l’art sa liberté ?

Hanna est issue d’une fratrie de 8 enfants. Son père voulait qu’elle soit architecte afin qu’elle gagne correctement sa vie. Mais, à son goût, c’est un métier trop tourné vers l’ingénierie et pas assez vers l’art. Elle est donc restée sur son idée d’être peintre.

Hanna n’aime pas être vue. Elle ne vient aux vernissage que si elle y est contrainte. Déjà petite, elle s’était esquivée alors qu’elle devait recevoir un diplôme. Elle veut que les gens voient directement ses oeuvres. Elle trouve intéressant de venir incognito et d’écouter ce que pensent vraiment les visiteurs, sans le filtre de la nécessaire courtoisie quand l’artiste est face à vous. Pourtant, ses oeuvres parlent de choses qui sont au fond d’elle. Peut-être a-t-elle besoin de passer par cette médiation.

A 18 ans elle a découvert le travail de Zdzisław Beksiński. Elle y a été avec son frère de 14 ans, qui en a fait des cauchemars pendant des années ! Hanna, quand à elle, adore cette peinture.

Donc, son père ne voulait pas d’elle fasse les beaux arts. On ne gagne pas sa vie ainsi. Et ce n’est pas faux ! Hanna a donc été institutrice pour de petits enfants de 5 ans. Elle a poursuivi les études pour être professeur de religion. Puis elle est rentrée, pour 3 années dans une académie multimédia, en plus de son travail.

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice, sa formation

Lors de ses études à l’académie, elle découvre Balthus et Bolesław Biegas. Dans ce dernier, Hanna trouve ses sculptures vivantes.

Tout juste après son passage à l’académie, Hanna commence à exposer. Le système polonais est différent du système français. Une galerie expose des choses et des styles très différents. Hanna me précise que la cohérence vient surtout des désirs des clients. Hanna parvenait à vivre de son art parce qu’elle ne refusait aucun travail. Ce pouvait être des photos de mariage. En Pologne on trouve des oeuvres de facture classique et de l’art contemporain. Mais l’art singulier n’existe quasiment pas.

Dans cette période elle a exposé des sculptures en bois. En 2001, elle a reçu un prix à Saint Pierre de Chartreuse pour une oeuvre intitulée « la famille nombreuse ». Un thème qu’elle connait !

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice est arrivée en France en 2003

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice est arrivée en France en 2003 et a dû apprendre le français. Rapidement, elle a exposé dans la galerie Cupillard (qui n’existe plus) à Grenoble. Elle a commencé par des bijoux et des dessins pour prendre contact avec le public, avant d’avoir une exposition personnelle.

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice trouve que l’art singulier est bien organisé en France. Elle participe à différents festivals dont Hors les Normes.

Dans les festivals, elle apprécie de pouvoir rencontrer d’autres artistes, d’avoir des échanges. D’idées mais aussi d’oeuvres. Elle en a une collection considérable chez elle. Avec 6 autres artistes étrangers, elle crée le collectif Balad’art à Grenoble.

Dans les Alpes, Hanna a réalisé des sculptures sur neige, de 5m de haut !

Hanna Chroboczek, peintre, dessinatrice a toujours plein de projets et déborde d’énergie.

Hanna me disait au début de l’entretien qu’elle n’aime pas se montrer. C’est aussi vrai dans un entretien, elle a passé l’essentiel de son temps à me parler d’autres artistes, ceux pour qui elle a de l’admiration et ceux dont elle a des oeuvres chez elle. Elle me parlait d’eux et très peu d’elle.

Vous voulez programmer Hanna Chroboczek

Je veux m'exprimer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.