Valéry Grancher, plasticien français qui vit de son art

C’est en explosant une porte qu’il en est arrivé à être Valéry Grancher, plasticien ! Des études d’informatique, génération Internet et de l’art l’ont formé.

Valéry Grancher, plasticien

Valéry Grancher, plasticien, ingénieur et réciproquement

Les outils modernes et virtuels ont du bon. Premièrement, c’est ce qui vous permet de lire ces lignes. Deuxièmement, c’est ce qui m’a permis de prendre contact avec Valéry Grancher, plasticien.

Je l’ai connu sur Facebook où nous avons échangé quelques commentaires puis par mail où l’échange peut être plus construit. Rendez-vous fut pris pour une communication vidéo. Je vous le disais, les outils modernes ont du bon !

Valéry Grancher, plasticien vit depuis plusieurs années à Hong Hong. Donc nous avons très exactement 6 heures de décalage. Quand l’entretien se termine vers 13h30 en France, la nuit est installée chez lui.

Valéry Grancher est fils d’instituteur, donc un milieu modeste financièrement mais culturellement riche puisque jusqu’à l’âge de 14 ans il a vécu au Maroc et en Guadeloupe. C’est à ce moment que la famille rentre en métropole, à Grenoble pour être précis, où il a vécu jusqu’à ses 20 ans.

Un oncle lui a offert de la peinture à l’huile quand il avait 8 ans ainsi qu’un carton entoilé. Un enfant de cet âge n’est pas intimidé et expérimente. C’était le début de l’aventure.

A 18 ans, Valéry Grancher a tout simplement défoncé la porte de sa chambre dans un moment de crise !… Il se trouve que l’ouvrier, Luis Susa Cortes, qui a fait les réparations était un réfugié politique venant d’Urugay et qu’il avait bien connu le peintre Joaquin Tores Garcia, un peintre précurseur.

Cet ouvrier a pris Valéry sous son aile et l’a encouragé à poursuivre dans la peinture au point de faire histoire de l’art à l’université de Grenoble. Sans rentrer dans le détail de son parcours (regardez la vidéo…) il a terminé ingénieur informatique à Télécom Paris.

Valéry Grancher, plasticien
Valéry Grancher, plasticien

Internet poursuit Valéry Grancher, plasticien…

Valéry Grancher, plasticien a connu les tous débuts d’Internet vers 1993. Ainsi avec ses amis il a créé le Net Art.

D’une blague potache de jeunes hommes, un chemin sérieux s’est dessiné. Ils se sont amusés à mettre des commissaires d’exposition dans une liste de diffusion mail et ont envoyé leur travail plus ou moins sérieux. Avec de fausses biographies à la clef et l’invention des Classics of Net Art… inventés de toute pièce mais pris au sérieux !

C’était aussi le grand boom de Dot Com. Les patrons de startups se sont engouffrés dedans, ils y trouvaient une légitimité culturelle.

Sur un pari avec son galeriste aux Etats Unis, Valéry Grancher s’est engagé à faire des tableaux… pour le lendemain ! En voyant les publicités sur le bord de l’autoroute, il s’est rendu compte que les panneaux étaient des oeuvres conceptuelles en soi, dont des choses comme « real.com ». Il a simplement peint des logos !

C’était un retour à la matière picturale.

Valéry Grancher, plasticien
Valéry Grancher, plasticien

Valéry Grancher, plasticien en Amazonie et au Pôle Nord

La vie d’artiste, même conceptuel, peut demander un engagement physique. En travaillant sur les temporalité et l’abolition du temps et des distances, il est parti en Amazonie où des indiens avaient… des webcams !

Il en est résulté un plan fixe de 12 heures synchronisé avec la France où la montée de la lumière et la déclinaison du soleil se faisaient à peu près en même temps.

Au Pôle Nord, Valéry Grancher, plasticien est également allé sur place où l’engagement physique n’est pas rien.

En Amazonie, piqué par une mygale, il a dû être soigné par les shamans. Finalement, en lâchant prise et en vivant non plus à l’occidentale mais comme les indiens, les choses ont été beaucoup mieux.

Valéry Grancher, plasticien nous explique comment il vit de son art

Et je vous propose de continuer en mode vidéo, ci-dessous, pour tout savoir.

Guide de l'amateur d'art

Déjà 10477 personnes sont inscrites !

Faites partie de mes contacts :

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées