Sandjay Liladhar un peintre contemporain français qui dérange

Sandjay Liladhar est un peintre contemporain français ou indien ou peut-être malgache. Qui sait ?

Sandjay Liladhar peintre contemporain français
source : Buskers Magazine Madagascar

C’est avec de la peinture à l’huile que Sandjay Liladhar, peintre contemporain français, mène à corps perdu, un combat singulier pour retranscrire, ses ressentis, une frénésie artistique ! Des œuvres qui échappent à toute comparaison, particulièrement si l’on doit se référer à ses derniers prodiges baptisés « à corps, à cran, à cri ».

Une exposition de fresques de type diptyque et triptyque dans un style qu’il estime s’être imposé à lui-même, de par son besoin de liberté. Ses dessins, des corps d’hommes et de femmes nus faisant la bête à deux dos, révélant ainsi l’honnêteté de la chair dans cette connexion imperturbable face aux morsures et aux violences aisées. Sur ses tableaux, l’artiste noue l’inqualifiable avec la magnificence du corps humain dans la situation la plus dérangeante : la sexualité !

Au premier coup d’œil, la taille géante de ses tableaux frappe le regard en donnant une impression de se trouver à l’intérieur de la toile même. Ensuite, en épiant délicatement, le sang ne fait qu’un tour face à la sexualité dévoilée non dans toute sa splendeur, mais dans toute sa véracité. L’intimité, les non-dits du plaisir charnel sont trahis dans un flou infini qui à la fin suscite dans le subconscient du spectateur de la perturbation, de la répulsion et toutes autres réactions positives ou négatives. Ces tableaux sont effrayants et indécents, j’ai mal en les regardant. C’est comme si j’entendais les cris et gémissements des oui et des non dans ce plaisir, parfois, interdit. Puis viennent les frissons causés par une envie incertaine de se faire mal, sans trop oser l’avouer !

 

Une ère régénérante

Quand je l’avais abordé pour la première fois, Sandjay Liladhar arborait un esprit très jeune. Puis j’étais stupéfaite en apprenant qu’il a presque un demi-siècle. Il est vrai que son apparence ne trahit pas ses années vécues, mais on y reviendra plus tard. Né en 1975 à Tamatave, Madagascar, Sandjay est un peintre contemporain Français et autodidacte qui a passé presque toute sa scolarité à l’extérieur de l’île. Puis, il revient encore qu’en 1992, participe à un concours de dessin pour la francophonie. Une aubaine qui l’on peut dire a fortifié son identité, car ses chefs d’œuvres sont aujourd’hui la réincarnation ou la genèse même de la Renaissance de la regrettée époque entre le 16è et le 20è siècles, où l’on prônait l’obsession et le goût du vrai. Remportant le concours, le prix l’a encouragé à poursuivre ce chemin qui à l’époque n’était qu’à demi-frayé. Aujourd’hui, il ne vit que pour son art en l’emportant partout, dans l’Océan Indien et en Europe.

Sandjay, peintre contemporain français entre lumières et ténèbres

Revenons à sa personnalité! La caractéristique paradoxale tant physique que mentale de Sandjay a suscitée chez moi l’envie de le connaître encore plus, de le percer si vous voulez ! Car c’est là même l’essence de l’intrigue éveillée par son art. A un moment, je me suis demandé, « mais comment de si belles choses peuvent-elles naître d’une âme aussi sombre ?», puis j’ai eu ma réponse. Sandjay peut-être à la fois aimant et exécrable, ténébreux et merveilleux, mure et immature.Un jeunot de 100 ans dans un physique adulte mais encore trompeur, d’un esprit fou et sage, pourtant si sagace dans ses poésies muettes. «Je suis tout ce qui est de l’excès (rire)» s’exprime-t-il à cœur ouvert sans complexe ni peur d’être mal compris. C’est ce mélange d’humeurs d’antinomie qui fait de ses œuvres, un art honnête. N’est-ce pas dans la véracité, la sincérité des choses que l’on trouve ce qui est beau ? Cela va sans dire ! Sandjay Liladhar est un artiste pur indubitablement, car il est le seul à se trouver dans la peau de ses fresques. « Je peins ma vie » souligne-t-il et d’ajouter « je ne peins que pour moi sans me soucier du paraître, je ne cherche même pas à me faire comprendre ».

 

Que de l’huile pour ce peintre contemporain français

C’est dans son atelier, un garage ultra-grungy aménagé que Sandjay, peintre contemporain français, s’isole jusqu’à des mois pour peindre ses œuvres. Il n’use que de peinture à l’huile. Selon ses dires, cette discipline, la plus dure d’ailleurs mais dont il a la parfaite maîtrise le permet de jouer aisément avec l’ombre et la lumière. Deux éléments tout à fait opposés, toutefois harmonisés dans le même objet tant dans le fond que la forme. Comme il le réitère souvent, «la peinture à l’huile, c’est la peinture des rois». A noter qu’il ne peint pas uniquement des corps écorchés. Son art peut être agressif comme il peut être inoffensif. Il peint différents thèmes selon ses jours, mais l’effet dominant demeure la sépia. Pourquoi ? Il le dit clairement «je n’aime pas la déco» et on en revient encore dans son mépris du «paraître». Un caractère auquel de nombreux artistes malgaches s’adonnent, à croire que pour eux, l’art sert avant tout à plaire. Pourquoi je mentionne « artiste malgache » ? Parce que Sandjay réside dans la grande île. Avec son art, classé au même  rang que ceux des grands peintres du 15e siècle, notre homme apporte une différence par rapport aux œuvres de ses pairs en ce 21è siècle. Madagascar abrite une panoplie de peintres doués, mais il refoule les maîtres de cet art.

« A corps, à cran, à cri » a été censuré maintes fois, mais ce n’est pas pour autant que l’artiste cesse d’exposer. Son travail est de plus en plus apprécié, car de plus en plus compris par les âmes méticuleuses, bien évidemment ! Selon Sandjay, il ne cessera de peindre que quand il aura atteint la beauté tant recherchée. Pour le moment, il ne s’épuise pas de fouiller sous et dans la chair des choses.

J’ai une question pour vous

De par son imprégnation dans le pays depuis des lustres, pourrait-on qualifier Sandjay Liladhar d’artiste Malgache, autrement, n’est-il pas finalement une gloire malgache au delà de son origine de peintre contemporain français ?

Déjà 12174 personnes font partie de la tribu !

Restons en contact :

2 Comments

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées