Nadia Jauneau Cury chant lyrique

Les parents de Nadia Jauneau Cury chant lyrique n’étaient pas musiciens mais sa mère, d’origine espagnole aurait rêvé d’être pianiste et son père (né en 1915), prof de math était passionné de théâtre. Nadia est née à Paris, rue des martyrs, mais est arrivée vers 4-5 ans à Perpignan et vers 8-9 ans son père a inscrit la famille à sa saison lyrique. Ce fut une fascination, Nadia Jauneau Cury chant lyrique, disait à sa voisine qu’elle sera chanteuse d’opéra.

Nadia a commencé par faire du piano comme beaucoup d’enfants. Puis elle est rentrée en classe de chant à 17 ans. Ses études de lettres étaient le plan B, juste pour rassurer les parents. Elle n’a été qu’une année en fac.

De retour à Paris, elle est rentrée à l’Ecole Normale de Musique (dirigé par Pierre Petit) et a suivi l’enseignement du ténor Paul Derenne, grand mélodiste de la tradition française, qui a côtoyé Poulenc, Nadia Boulanger. Nadia Jauneau Cury chant lyrique a travaillé 3 ans avec lui puis est rentrée au conservatoire (CNSMDP). Dans la classe Jane Berbié, originaire de Toulouse, grande techniciennes de la voix. C’est avec elle que Nadia a découvert l’opéra. Dans le chant il n’y a pas l’intermédiaire de l’instrument, le rapport est direct. Le professeur est un accoucheur. Les liens sont donc très fort entre le prof (parfois intrusif) et l’élève.

Nadia Jauneau Cury chant lyrique
Nadia Jauneau Cury chant lyrique

Nadia Jauneau Cury, habite dans des conditions difficiles, il faut le reconnaître ! Durant tout l’entretien, les grenouilles ont bruyamment manifesté que le printemps est là.

Aujourd'hui on apprend à enseigner, la pédagogie, la didactique et le rapport change avec le professeur. Nadia Jauneau Cury chant lyrique, n'hésite pas à envoyer ses élèves voir d'autres profs. Les élèves ont changé eux aussi, ils ont plus d'indépendance. L'arrivée d'Internet change la manière de travailler mais les élèves ne sont pas forcément plus cultivés. Pour cette culture, il ne faut pas être dans l'immédiateté. Par contre pour un morceau on peut facilement comparer différentes versions.

Nadia Jauneau Cury chant lyrique faisait des concerts "clandestinement", c'est à dire à l'insu de sa prof, des Requiem de Mozart. Avec toujours la crainte de l'avoir au premier rang ! Aujourd'hui avec ses propres élèves, elle les encourage plutôt à faire des choses en public avec comme seule contrainte de la prévenir afin d'éviter ce qui pourrait leur poser problème.

Dès que Nadia a commencé à apprendre le chant, elle avait envie de transmettre ce qu'elle avait appris. Déjà à Perpignan, elle passait son temps dans les cours de ses camarades, ce qui lui a appris un important répertoire. Au point qu'elle se trouvait dans le même état que l'élève, la gorge qui gratte ou au contraire en grande forme. De même, Paul Derenne l'a mise en contact quand elle avait 19-20 ans avec des chanteurs amateurs pour leur donner des cours de  chant. Spontanément, des élèves du conservatoire venaient voir Nadia pour des conseils quand les profs n'étaient pas pédagogues.

Quand Nadia Jauneau Cury chant lyrique a eu son Prix en 1986, a rapidement (en 1988), un poste a été proposé à Langres, en Champagne-Ardennes pour enseigner le chant tous les 15 jours. Puis un second poste s'est ouvert à Chaumont, à Châlon en Champagne, puis en musicologie à Reims.

Dans cette même période, Nadia a monté une troupe lyrique avec des amis, l'Averse lyrique : 2 sopranos, 2 mezzo, 1 baryton, plus un pianiste, pour la base. L'expérience a duré environ 4 ans. Puis les bébés arrivant, la troupe s'est dispersée.

Elle a aussi travaillé avec Rachid Safir "les jeunes solistes", devenu maintenant "Solistes 21", tourné vers la musique contemporaine. On y retrouve pas mal d'anciens du CNSM.

A ce moment, la famille est partie à Reims. Nadia et son mari ont enseigné à Reims. Pour elle, l'enseignement n'est pas un second choix mais une vocation.

Nadia Jauneau Cury chant lyrique

Pour Nadia Jauneau Cury chant lyrique, être prof est une évidence

Devenir prof était une évidence, aussi pour éviter la solitude de l'artiste. Avec son mari, elle souhaitait un foyer stable et non passer sa vie dans les hôtels. Nadia a connu sa prof Jana Barbié quand elle avait environ 60 ans et la voyait malheureuse quand elle rentrait seule chez elle. Nadia n'avait pas envie de vivre ça. Plus jeune, elle avait gardé le fils d'un violoniste. A 12 ans il voit son père à la télévision et l'éteint en disant, "je ne supporte plus" !

Nadia Jauneau Cury chant lyrique s'est aussi rendue compte que si elle a une bonne voix, elle n'a rien qui lui permette d'être la prima donna. Et donc de courir les cachets avec des rôles qui ne lui conviennent pas, juste pour faire bouillir la marmite. Être prof ne l'a pas empêchée de chanter et lui a permis de maintenir une exigence.

Par contre, elle reste proche de la scène en l'organisant pour ses élèves, au travers de projets pédagogique. Cette passion de la scène est une chose que son père à transmis à Nadia.

Nadia Jauneau Cury chant lyrique a beaucoup tourné avec La Voix Humaine de Cocteau et Poulenc, une pièce qu'elle adore. Cocteau l'a écrite quand le téléphone est arrivé dans les foyers et raconte l'histoire d'une rupture, forcément déchirante. Nadia l'a notamment jouée avec le pianiste Sébastien Jaudon. Ne le répétez pas à son mari, elle me dit avoir fait un bébé cette année avec lui !

Un disque sur Debussy, réalisé en commun, a été sorti en mars. Chez Skarbo qui aborde beaucoup la musique du XX° siècle. Cet éditeur est bien implanté aux USA, au Japon et en Chine.

La culture française a d'ailleurs beaucoup de succès au Japon, le travail de précision, minimaliste. L'Ecole Normale de Paris était le fief des étudiants asiatiques, surtout japonais. D'ailleurs, dans les concours elle voyait ces japonais gagner les 1er priant concours, même en diction française.

Aujourd'hui, avec les plate-formes numériques, l'édition se fait à la demande. La mélodie française étant un genre avec peu d'auditeurs.

Nadia Jauneau Cury chant lyrique

Nadia Jauneau Cury chant lyrique est directrice artistique de Temps Relatif

Nous en reparlerons une autre fois, Nadia Jauneau Cury chant lyrique est directrice artistique de Temps Relatif. Au début, il était question de mettre en rapport une oeuvre de référence et une création contemporaine, afin de donner des clefs au public en musique contemporaine. Ca me rappelle ce que me disait le poète Michel Thion, pour les enfants, dont l'oreille est vierge, écouter de la musique contemporaine sans passer par le classique est parfaitement naturel. Depuis deux ans, la compagnie est plus tournée vers le theatre lyrique de poche. Dans la mesure des moyens financiers, qui viennent souvent de subventions, pas franchement à la hausse en période de vaches maigres. Cette compagnie est aussi le lieu pour mettre le pied à l'étrier de jeunes chanteurs.

Ses deux fils sont maintenant, l'un slameur, l'autre violoniste. La suite est assurée.

Vous pouvez retrouver et écouter Nadia Jauneau Cury chant lyrique dans cette video.

Je veux programmer Nadia Jauneau-Cury :

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées