Lucian Freud, peintre célèbre

Avant de devenir Lucian Freud, peintre célèbre, le petit Lucian nait allemand fin 1922 à Berlin. Il est le petit fils du psychanalyste Sigmund Freud. Parmi ses 15 enfants, légitimes ou pas, se trouve la jolie styliste Bella Freud. En 1939 il devient sujet britannique et meurt dans cet état en 2011.

Voilà pour les dates et la famille de Lucian Freud, peintre célèbre.

Lucian Freud peintre célèbre

Lucian Freud s’est attaché à peindre les choses dans leur vérité et plus particulièrement ce que signifie occuper un corps. Son travail est sans précédant. A l’opposé de son grand-père, il s’intéresse à la conscience , à l’observation, à la biologie pour s’approprier quelque chose qui n’aurait pas encore été vu ou remarqué. Les corps sont souvent nus, les parties génitales exposées au vu et au su de tous. Les poses et les détails pas flatteurs et bousculent sans ménagement le spectateur.

Lucian Freud, peintre célèbre disait que son travail était « purement autobiographique » en ce qu’il avait trait à lui et ce qui l’entoure. La première choses qui compte est l’intérêt qu’il porte à la personne qu’il va peindre.

Les tableaux de Lucian Freud, peintre célèbre s’élaborent avec lenteur. Entre 3 à 18 mois par tableau. Le regard du peintre est intensément scrutateur. Le regard perçu comme cruel veut bousculer l’idée que l’on se fait de la beauté et de la sentimentalité et du maniérisme qui l’accompagnent. Il disait que chaque millimètre doit être aussi essentiel que l’ensemble.

Quand Lucian Freud, peintre célèbre parle de Sigmund, ce n’est pas du psychanalyste mais du grand-père. Et celui-ci le faisait beaucoup rire. Sigmund encourage doucement Lucien Freud en lui apportant des gravures de Bruegel, un exemplaire des Mille et une nuits, Max et Moritz.

A l’été 1933, la famille fuit le nazisme et s’installe en Angleterre. Ce ne sont pas des réfugiés, ils ont pu emporter leurs biens avec eux.

Lucian Freud est un enfant difficile et cette réputation lui convient. Il aime aller dormir avec les chevaux à l’écurie. Toute sa vie il aimera « aller contre ».

Lucian Freud, peintre célèbre qui aime l’ombre

Lorsqu’il est décédé à 88 ans, il était connu pour sa personnalité volontariste, sans repos, allumé par une intelligence et une attention méthodique. Il refusait de faire deux fois la même chose.

Il avait la réputation de pousser ses sujets à l’extrême, tout en restant dans la tradition occidentale de peindre d’après modèle vivant amené avec une lenteur méticuleuse plutôt que virtuose.

Dans sa maturité, ses portrait étaient aussi choquants que ceux de Courbet, Titian ou Picasso. Dès 1987, le critique Robert Hughes disait que Lucian Freud, peintre célèbre était le plus grand peintre réaliste vivant. Les critiques avaient du mal à nommer ce que Lucian Freud avait accompli et usaient d’adjectifs : la personne dont le portrait était peint s’ennuyait, était intimidée, maigre, obèse, la peinture badigeonnée, granuleuse, etc.

Lucian Freud a été impressionné par la peinture de Cedric Morris. Sa confiance et son application ont donné à Lucien le sentiment de ce que peut signifier être un artiste. A 18 ans, Lucian était déjà charismatique et repéré par le collectionneur Peter Watson.

Les fréquentations amicales de Lucian Freud, peintre célèbre ont tôt été tournées vers les meilleurs : Giacometti, Balthus et dans une moindre mesure, Picasso.

Lors de la biennale de Venise en 1954, il partageait le pavillon britannique avec Bacon et Ben Nicholson. Lucian Freud était attiré par l’intelligence sans pitié et les risques pris par Bacon. C’est pourtant Bacon qui a tenté de fixer les portrait magnétique de Lucian Freud.

Lucian Freud, peintre célèbre ne faisait pas que peindre. Il adorait parier sur les courses de chevaux ou de lévriers (le whippets de ses peintures). Ce qui l’a emmené vers des dettes et des périls financiers !

Lucian Freud, peintre célèbre était gaucher (signe d’intelligence dit-on parfois). Il apparaît de temps à autre dans des auto-portraits en pied.

A partir des années 1980, Lucian Freud les corps de ses nus apparaissent dans leurs trois dimensions, essentiellement modelés par empâtement et fortement détourné, comme dans les bronzes de Rodin qui l’inspirent. Lucian Freud, peintre célèbre voulait montrer « l’intérieur et le dessous des choses». Il était d’ailleurs connu pour son regard inquisiteur, l’attention qu’il portait à son sujet.

C’est à parti de 1974 que sa renommée est devenue internationale avec l’exposition Hayward. Dans ses dernières années, l’achèvement d’une toile méritait les titres des journaux comme en 1993 en faisant la couverture du Daily Mail.

Lucian Freud, peintre célèbre reconnaissait une dette de sa famille envers la Grande Bretagne, en particulier pour leur naturalisation en 1939 qui les a sauvés des exterminations nazies.

Lucian Freud, peintre célèbre, amant vigoureux et mari volage !

Certains ont dit qu’à ses côté aucune jeune fille n’était en sécurité. C’est très exagéré. Elle risquait juste de se trouver enceinte. Lucian Freud a eu 15 enfant connus, légitimes ou pas. Il n’est pas impossible que le nombre de sa descendance soit supérieur. Plusieurs de ses enfants ont eu des talents reconnus : la styliste Bella Freud et ses quatre soeurs, écrivains à succès, Annie Freud, Esther Freud, Rose et Susie Boyt.

Au contraire, son fils David McAdam Freud en a gardé un souvenir fortement plus sombre. Jamais présent auprès de sa famille, tout était consacré à l’ambition de Lucian Freud et ses nombreuses conquêtes féminines. A un moment, il menait trois familles en parallèle.

Comme Picasso, Céline, Saint Exupéry (qui finit alcoolique) et d’autres, il vaut probablement mieux retenir l’oeuvre car elle dépasse l’homme.

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées