Aurélien Barrau, poète français et astrophysicien − partie 2

Aurélien Barrau, poète français

J’avais demandé à Aurélien Barrau une image qui dise quelque chose de lui afin d’illustrer l’article. Il m’a fourni cette photo de vautour en précisant qu’il ne comprenait pas que cet animal aie si mauvaise réputation alors qu’il ne tue pas pour se nourrir. Effectivement, cette image me semble réellement dire quelque chose de lui !

Aurélien Barrau, poète français

Avec Aurélien Barrau, poète français, je parle du sens de la vie et ce n’est pas rien ! Pour lui, la mort perd de son importance quand on pense que tout ce que nous faisons marque le réel, même si c’est de manière infinitésimale. La conversation que nous avons eue a existé et rien ne pourra l’effacer. En ce sens nous sommes éternels, sans forcément faire appel à l’existence de Dieu. Nous parlons de l’effet papillon, mais même si aucun ouragan n’est provoqué, l’existence du papillon est importante en soi.

Aurélien estime que l’histoire n’est importante qu’à une certaine échelle qui est arbitraire. Une élection présidentielle est importante pour celui qui est élu (ou battu…) mais a souvent très peu d’effet sur ce qui est essentiel dans notre vie personnelle.

Et l’on revient à ses travaux de physicien sur les mondes parallèles, multiples, contingents. Tout n’est pas possible, « il faut être sérieux » mais la vérité n’est pas unique, elle est construite à l’intérieur du système dans lequel on pense. « Le grand soir peut être une soirée passée avec une seule personne. Pour moi, ce type d’expérience a changé le monde ». Aurélien Barrau, poète français est persuadé que chacun est infiniment important et qu’aucune action n’est « petite », ce n’est pas parce que je ne peux pas tout changer que je ne dois rien changer, l’échelle locale est totalement signifiante. Il faut travailler avec la finitude et penser est agir.

Deleuze dit d’ailleurs, « le désir produit du réel ». J’ai envie d’ajouter : artistes de tous les pays unissez-vous ! Aussi modeste soit-elle, votre œuvre est utile.

Aurélien Barrau, poète français a écrit un livre à six mains ! avec Mathieu Brosseau (de France) et Véronique Bergen (de Belgique). Pour lui la poésie c’est la précision et quand on joue avec les règles, elles sont là mais on leur fait violence. L’équilibre est instable et la chute proche. Aurélien Barrau aime cette phrase un peu mystérieuse de Friedrich Höberlin « il faut habiter poétiquement la terre ». Toute parole qui ne serait pas poétique (pas forcément le beau) est nul et non avenu. Il lui arrive de lire des poèmes en cours. La poésie est aussi profondément liée à l’oralité.

Petit garçon, la mère de Aurélien Barrau lui lisait des poèmes de François Villon auxquels il ne comprenait pas grand chose et c’était ce mystère qui lui plaisait. Adulte, il estime toujours qu’un texte n’est jamais fermé, c’est un feuilleté de sens. Le texte pur n’existe pas, un mot n’est pas seulement dans le dictionnaire mais inscrit dans la vie de chacun, avec une signification propre.

Pour Aurélien Barrau, poète français l’art n’est pas un plaisir (même si ce n’est pas interdit…), c’est plus sérieux que ça.

Vous l’avez compris, Aurélien Barrau est dans le « faire ». Que ce soit la physique, la philosophie ou la poésie, que ce soit modeste ou grand, l’important est d’apporter quelque chose. Il est fasciné par la danse mais se sent physiquement incapable. De manière contradictoire, il me dit quelques phrases plus loin qu’on peut se découvrir des talents et qu’il faut essayer.

Pour lui, la poésie n’est pas qu’une expérience unique mais souhaite qu’un chemin se creuse. Indépendamment de la réception, plaire ou déplaire à beaucoup n’est pas pertinent.

Aurélien Barrau, poète français est rebelle au point de se bousculer, de se contredire lui-même. Il va au bout de sa logique, il est cohérent.

Pour lui une grande violence intellectuelle est de faire croire que les choses sont données, sont du domaine de la révélation et ne sont pas une construction. Même le réel est vu au travers un prisme qui nous est propre, contingente. Ce qui n’autorise pas à raconter n’importe quoi !

Guide de l'amateur d'art

Déjà 10477 personnes sont inscrites !

Restons en contact :

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées