Antoni Tàpies peintre espagnol

Antoni Tàpies peintre espagnol, poète, essayiste. Considéré comme autodidacte et cependant parfaitement cultivé. Un des derniers grands du XX° siècle.

Antoni Tàpies peintre espagnol est né à Barcelone à quelques jours de la fin de l’année 1923. Tiens, quel était donc le climat de la Catalogne à cette époque ? Picasso y a vécu et commencé les beaux-arts,  Gaudí y a laissé d’importantes traces, Dalí est né pas loin. Et bien d’autres.

Antoni Tàpies peintre espagnol vient d’une famille bourgeoise et cultivée. Son père était avocat et sa mère était issue d’une famille d’éditeurs et de marchands de livres. Antoni Tàpies s’est trouvé entre l’anticléricalisme de son père et le catholicisme orthodoxe de sa mère. Sa propre spiritualité s’est tournée vers les philosophies et les religions orientales, essentiellement le bouddhisme zen.

Sur le plan artistique, à 11 ans il est impressionné par ce qu’il découvre dans le numéro de Noël de la revue D’Ací i d’Allà. Il y voit un panorama de l’art international du moment : Duchamp, Kandinsky, Braque et Picasso.

A 17 ans, la tuberculose manque de le faire mourir. Il passe deux ans dans les Pyrénées pour se soigner. C’est pendant cette période qu’il découvre la musique de Wagner, la literatura (Ibsen, Nietzsche, Thomas Mann), et réalise des copie d’oeuvres de Van Gogh et de Picasso.

Il a été emprisonné pour avoir assisté à une assemblée clandestine d’opposants au franquisme qui se tenait au monastère de Montserrat.

Antoni Tàpies peintre espagnol
Antoni Tàpies peintre espagnol

ANTONI TÀPIES, Fusta pintada i rascada (Painted and scraped wood), 1960, Paint on wood, © Fundació Antoni Tàpies, Barcelona / Vegap, Photograph: © Gasull Fotografia, 2010

Antoni Tàpies peintre espagnol

ANTONI TÀPIES, Figura amb parpella (Figure with Eyelid), 1989, Paint, varnish and pencil on paper, © Fundació Antoni Tàpies, Barcelona / Vegap1, Photograph:   © Gasull Fotografia, 2010

Antoni Tàpies peintre espagnol

ANTONI TÀPIES, Cascada (Waterfall), 2004, Mixed media on wood, © Fundació Antoni Tàpies, Barcelona / Vegap, Photograph:    © Gasull Fotografia, 2010

Des études de droit à Antoni Tàpies peintre espagnol

Après 3 années d’études du droit, il se consacre entièrement à la peinture à partir de 1943. En 1945, il commence à expérimenter divers matériaux. Bien avant que l’arte povera soit formalisé. Il a utilisé des matériaux très divers : de la poudre de marbre, de la craie, de la terre, du sable.

Le motif de la croix entre aussi dans cette période en écho aux nombreux morts qui ont rempli les cimetières. Détestable période.

Contrairement à la peinture vue comme une fenêtre, depuis la renaissance, Antoni Tàpies peintre espagnol voyait la toile comme un mur sur lequel on montre des choses.

A partir des années ’50 sa renommée est internationale et ses oeuvres sont exposées dans les plus grands musées. Il sera influencé par Dubuffet et l’art informel.

En 1954 Antoni Tàpies peintre espagnol s’est marié et il en est résulté trois enfants. Mais ces détails n’ont d’importance que pour lui.

Que ce soit pour la peinture, la gravure, la sculpture et les lithographie, l’oeuvre de Tapies aura influencé son époque et d’autres artistes.

Le travail de Antoni Tàpies peintre espagnol a été largement influencé par la calligraphie d’extrême orient. En apparence, le geste est simple et rapide mais pour l’exécuter il faut des années de pratique, de répétition.

Tàpies, dit que ses premiers travaux de 1945 sont comme des graffitis protestataires dans les rues. Face à la répression du dictateur Franco. Sa personnalité et son oeuvre sont volontairement anti-conformistes. Une rébellion.

Antoni Tàpies peintre espagnol détestait être catalogué comme un peintre abstrait. Et pourtant, il nous laisse sans explication face à ses symboles, lettres, rayures et croix. Une sorte de langage antique que nous devons déchiffrer avec notre inconscient, nos émotions.

Bien que relié au sacré, son oeuvre est en prise avec la matière. Ca me fait penser à Primo Levi qui disait dans Il systema periodico que la chimie est une lutte avec la matière. Il a collaboré avec de nombreux écrivains comme Joan Brossa, Yves Bonnefoy ou Octavio Paz.

Son oeuvre est reliée au sacré mais très loin de son catholicisme natal. Un retour aux origines, à l’éternel.

Bien que proche de la mort à 17 ans, il a vécu jusqu’à 88 ans. Belle performance.

Antoni Tàpies peintre espagnol abordable ou presque

L’art est un marché. Artprice en est un thermomètre, tout du moins pour ce qui se vend aux enchères.

Une estampe se trouve entre 800 $ et 2000 $. Un tableau peut s’acheter entre 15 et 20.000 $.

Bien entendu, tout le monde ne peut pas acheter des oeuvres d’un tel prix. Ceci étant dit, pour un peintre de cette importance ce sont des prix largement raisonnables.

Je veux m'exprimer

Pour voir la page complète, inscrivez-vous

C’est 100% GRATUIT

Je n’aime pas le spam, vos informations ne sont pas diffusées